Deux Enfants de Bagdad

Un Juif, un Arabe, deux destins, une amitié

Salah Al Hamdani et Ronny Someck - Entretiens avec Gilles Rozier

Editions les Arènes, Paris, 2015

 

Quatrième de couverture :

 

Ronny Someck est un poète juif israélien né en 1951 à Bagdad. Il avait un an et demi quand sa famille a quitté l’Irak. Il est un des poètes israéliens les plus renommés.

 

Salah Al Hamdani est né également en 1951 à Bagdad. Il a quitté l’Irak à son âge d’homme pour la France. Il est aujourd’hui un poète arabe reconnu.

 

Lorsque Ronny et Salah se sont rencontrés pour la première fois en 2010, ils ont retrouvé leur langue commune: l’arabe et sont tombés dans les bras l’un de l’autre comme deux vieux amis, deux frères.

 

Ce livre est né de cette rencontre.

 

L’un est juif, l’autre arabe.

L’un est un lettré, l’autre un autodidacte qui s’est découvert une vocation en prison.

L’un est citoyen d’Israël, l’autre est exilé en France.

 

Pourtant, ils se sont trouvé plus de ressemblances que de différences.

 

Ils sont les deux rives du même fleuve.

Ils sont deux enfants de Bagdad.

 

Gilles Rozier, qui a recueilli et mis en forme les témoignages de Ronny Someck et Salah Al Hamdani, est l’auteur de six romans, dont Un amour sans résistance, traduit en douze langues, et D’un pays sans amour. Il est également traducteur du yiddish, de l’hébreu et chroniqueur littéraire au quotidien israélien Haaretz.

 

http://www.arenes.fr/spip.php?article4390

 

Ronny Someck

Gilles Rozier

Salah Al Hamdani

Le destin ressemble à ces nuits entières

oubliées dans l’encrier... Salah Al Hamdani

ــ موقع الشاعر صلاح الحمداني ــ