Bernard Mazo, poète

       (1939-2012)

Bagdad mon amour

de Salah Al Hamdani

 

Note de lecture par Bernard Mazo, 2010

 

Salah Al Hamdani fait partie de cette diaspora intellectuelle de tous pays qui, soit contraints à l’exil politique, soit ayant décidé de quitter leur terre natale pour aller à la rencontre d’une autre culture, a choisi la France comme terre d’accueil. Ceux-là qui ne parlaient pas le français en arrivant, s’en sont tellement imprégnés qu’ aujourd’hui ils écrivent directement en français et viennent enrichir, par l’apport de leur propre culture, notre langue au moment où celle-ci voit son influence se réduire dramatiquement dans la plupart des pays où elle rayonnait autrefois.

 

Salah Al Hamdani est de ceux-là. C’est une voix puissante, dérangeante, dénonciatrice et en même temps fraternelle que la sienne. Poète de l’exil aussi bien géographique qu’intérieur, il est porté par un lyrisme qui nous touche au plus vif, notamment dans un de ses plus beaux livres regroupant poésies et récits et intitulé "Bagdad mon amour", ce livre qui nous transporte magiquement sur les rives de l’Euphrate.

 

Vivant depuis trente-cinq ans en France, Salah Al Hamdani, aidé par sa compagne Isabelle Lagny, se sent désormais viscéralement parisien, mais en même temps, malgré l’exil assumé, à jamais enraciné dans Bagdad, la ville qui l’a vu naître : « Alors/depuis l’exil / je suis seul chaque soir et m’endors/ avec le rêve de courir demain sur l’Euphrate. »

Bernard Mazo, 2010

Le destin ressemble à ces nuits entières

oubliées dans l’encrier... Salah Al Hamdani

ــ موقع الشاعر صلاح الحمداني ــ