Itinéraires non-balisés N°4, par Georges Cathalo

 

https://www.terreaciel.net/Itineraires-non-balises-No4-par-Georges-Cathalo#.YAVaR3ZKi71

 

Salah AL HAMDANI : Ce qu’il reste de lumière suivi de Au large de Douleur

(Les Éditions Sauvages, 2020), 148 pages, 13 euros – Ti ar Vro, Place des Droits de l’Homme – 29270 Carhaix ou editionssauvages@orange.fr

Georges Cathalo.jpg
Montage Salah Al Hamdani © Isabelle Lagn
Georges Cathalo, Poète
Ce livre est une nouvelle édition de deux recueils écrits en français, parus en 1999 et 2000. Après 20 ans de maturation, rien ou si peu de choses ont changé dans l’univers violent où avait vécu l’auteur avant son exil. « Ton adieu / mon Irak / a fait de moi un songe » mais avec encore tant et tant de cauchemars qui brouillent le sommeil. La rupture et la perte sont présentes dans presque tous les poèmes. Cette traque permanente et tragique se dresse comme un barrage contre l’oubli. Salah Al Hamdani l’affirme : cela lui sert à se « délivrer des rêves barbelés / où naît l’exil » et à « s’éloigner dans le mirage de l’écriture / à la recherche d’une autre lumière ». Ces poèmes prennent une envergure plus grande encore en lecture à haute voix comme on a pu le découvrir à Sète lors des Voix Vives de la Méditerranée en juillet dernier. La voix de ce grand poète résonne comme un avertissement pour les personnes qui penseraient que tout est résolu. Quand le poète affirme qu’il « traque le mensonge de cette vie insupportable », ce n’est pas pour se perdre en vaines plaintes. Entre souvenirs de plus en plus lointains et souffles de plus en plus difficiles, il tente d’avancer sur des « chemins aux espoirs barbelés », là où « des exils à perte de vue / chantent la désolation ».
Georges Cathalio, 2021

Le destin ressemble à ces nuits entières

oubliées dans l’encrier... Salah Al Hamdani

 

Site officiel de Salah Al Hamdani
ــ موقع صلاح الحمداني ــ
Ankidou.jpg
Ankidou2.jpg