Isabelle Lagny, poète

L’arrogance des jours

quatrième couverture par Isabelle Lagny

 

Salah Al Hamdani est né en 1951 quelque part à Bagdad. Il commence à écrire en Irak. A l'âge de 23 ans, il se trouve contraint à l’exil. En France il continue à écrire et ses premiers poèmes sont traduits et publiés sous le titre Gorges Bédouines en 1979. En marge de son travail de comédien et de metteur en scène de théâtre, c’est notamment l’exil qui constituera le fil conducteur de son œuvre poétique, traduite et publiée en français (Mémoire d’Eau, 1983, Au-dessus de la Table un Ciel, 1988, Mémoire de Braise, 1993,...).Des textes sont également publiés en arabe dans des journaux qui sont interdits en Irak. Mais ce n’est qu’en 1996 qu’un véritable recueil voit le jour dans un pays arabe aux éditions Al Mada à Damas: Le Haut des Jours. C'est une traduction en français de ce recueil qui est publiée ici sous le titre L'arrogance des jours, où se trouvent réunis des poèmes de plusieurs époques. Ils ont tous pour thème la perte et une attente dont l’issue reste ouverte. La forme se veut simple dans la syntaxe, sobriété qui sied au caractère tragique de ces poèmes, et tout à la fois déborde d’images. On doit reconnaître à travers cette éclosion renouvelée des images, non un exercice poétique, mais une manière de penser et d’exister de l’auteur.

 

Isabelle Lagny

 

... Un jour je viendrai, comme une averse, je suis une nuée d'alouettes, qui se posent sur le toit de votre maison. Ne soyez pas avare, ouvrez la fenêtre. Car dans les hauteurs de l'aube, je vous conterai le drame de l'exil, puis je mangerai mes ailles. Pour ne plus voler.

                        Salah Al Hamdani, Bagdad, p. 47.

Le destin ressemble à ces nuits entières

oubliées dans l’encrier... Salah Al Hamdani

ــ موقع الشاعر صلاح الحمداني ــ