Anthologie audiovisuelle des poètes vivants

by Reha Yünlüel

"Salah Al Hamdani (France-Irak)"

39e Marché de la Poésie 2022, Paris

Place Saint-Sulpice / Paris (08-12 juin 2022)

musique: Hans- Pascal Blanchard

avec les encouragements de la Fondation Emile Blémont / Maison de Poésie de Paris

in bachibouzouck.com No: 103 Hors Série - Ayrık Sayı - Special issue [10.2022]

***

//Salah Al Hamdani, 1951-Bagdad.

Poète, écrivain et homme de théâtre français d’origine irakienne. Ancien opposant à la dictature de Saddam Hussein, il commence à écrire des poèmes en prison politique vers l’âge de 20 ans. Nourri de l’œuvre d’Albert Camus en arabe dans les cafés de Bagdad, il choisit la France comme terre d’asile en 1975 et publie son premier livre de poèmes Gorges Bédouines, à Paris en 1979. Sans cesser de s’engager contre la dictature, les guerres et le terrorisme, c’est en France qu’il devient ensuite l’auteur d’une soixantaine d’ouvrages en arabe ou en français (poésies, nouvelles et récits) dont plusieurs sont traduits de l’arabe avec Isabelle Lagny. Autrefois acteur et metteur en scène. Il a joué dans plusieurs films ainsi qu’au théâtre, notamment dans le rôle d’Enkidou de Gilgamesh en 1979 (Théâtre National de Chaillot, et dans une mise en scène de Victor Garcia). Il a également adapté des poèmes de "Yannis Rítsos" pour la scène et fut plus tard Walid dans la pièce Kofor Shama, avec la troupe El Hakawatti du Théâtre palestinien de Jérusalem (Tournée européenne, mise en scène de François Abou Salem en 1988). Sa poésie a été traduite et publiée dans plusieurs langues. Il a été récompensé avec Arnaud Delpoux musicien, par l’Académie Charles Cros en 2017 (Coup de cœur pour la voix enregistré) pour leur album "Oublier Bagdad" autour de ses poèmes.

Ouvrages de Salah Al Hamdani selon leur apparition 1979-2022

1979 : Gorges bédouines ; 1980 : Les Hauts Matins ; 1983 : Mémoire d’eau ; 1983 : Promesse d’athéisme ; 1984 : Fugitif de ma bouche 1er ; 1984 : Fugitif de ma bouche 2ème ; 1985 : Traces ; 1986 ; Le nécrologue d’Ourouk ; 1988-2000 : Au-dessus de la table, un ciel ; 1992 : Le Doute ; 1993 : Mémoire de braise ; 1993 : Dans la sécheresse l’eau ; 1996 : Le Haut des jours ; 1997 : J’ai vu, en arabe; 1997 : L’arrogance des jours ; 1999-2009 : Ce qu’il reste de lumière ; 2000 : Une vie entre parenthèses ; 2000-2011 : Au large de Douleur ; 2001 : J’ai vu ; 2003 : Le Cimetière des oiseaux ; 2005 : Poèmes de Bagdad ; 2006 : Bagdad à ciel ouvert ; 2006 : Le Retour à Bagdad ; 2008 : Bagdad mon amour ; 2008 : Petits fragments de miroirs ; 2008 : Baghdad mon amour, (En anglais) ; 2009 : Sables ; 2010 : Le Balayeur du désert ; 2010 : Une averse de loin ; 2010 : Le jour se lève sur Bagdad ; 2010 : Pluie de juillet ; 2010 : Destin ; 2010 : Seasons of Clay ; 2011 : Mirage ; 2011 : Saisons d’argile ; 2011 : Longtemps après ; 2012 : Bagdad-Jérusalem, avec Ronny Someck ; 2012 : Cette averse vient d’un autre nuage ; 2013 : Rebâtir les jours ; 2013 : Poèmes avec toute leur poussière ; 2013 : Saisons d’incertitude ; 2013 : La Mère ; 2014 : Bagdad mon amour suivi de Bagdad à ciel ouvert ; 2014 : Adieu mon tortionnaire ; 2015 : Deux enfants de Bagdad, de Gilles Rozier, entretiens ; 2015 : La Mère ; 2015 : En écho de lumière ; 2015 : Je te rêve ; 2016 : Contrejour amoureux, avec Isabelle Lagny ; 2017 : Bagdad-Bagdad ; 2017 : Âge de raison ; 2018 : La sève et les mots ; 2018 : Baghdad, Adieu, (en anglais) ; 2019 : L’arrogance des jours ; 2019 : Le veilleur ; 2019 : Ma fleur noire ; 2020 : Liens retrouvés ; 2020 : Je te rêve ; 2020 : Ce qu'il reste de lumière ; 2021 : Il n’y a personne là-bas ; 2021 : Applaudir le mirage ; 2021 : N°72, livre d’artiste ; 2022 : L'arche de la révolte ; 2022 : Le retour à Bagdad, en arabe ; 2022 : Le retour à Bagdad, en français.

Site : https://www.salah-al-hamdani.com //

En-tête 
Ankidou2.jpg

Le destin ressemble à ces nuits entières

oubliées dans l’encrier... Salah Al Hamdani

 

كلما تمرستَ بحلِ عقدُ الحياة
تساقطَ من حولكَ من يتصنعُها... 
صلاح الحمداني
Site officiel de Salah Al Hamdani
ــ موقع صلاح الحمداني ــ
Ankidou.jpg